top of page
  • ruedutheatre

Tiens-toi à Caro !


Gageure que de résumer le roman « Samouraï » de plus de deux cents pages du très prolifique Fabrice Caro (aussi auteur de bandes dessinées et musicien) en vingt-cinq pages et de l’adapter en un monologue pour la scène.

Défi réussi pour Denis Laujol qui n’est pas à son premier essai puisque c’est à lui aussi que l’on doit l’adaptation de « Champ de bataille » de Jérôme Colin interprété par Thierry Hellin.

 

De prime à bord, l’histoire est simple : Alan, écrivain sans succès, quitté par Lisa qui lui a prodigué un ultime conseil, celui d’écrire un roman sérieux, est chargé de surveiller la piscine de ses voisins absents. Une charge pas des plus désagréables qui lui laisse toute la latitude pour rédiger et penser. Remontent à la surface le décès de son père quand il est enfant, le suicide de son meilleur ami, les appels récurrents de la mère endeuillée, les soirées spectacle ou fiesta, le manque de notoriété,…

 

Ce seul-en-scène porte un regard lucide, caustique, humoristique sur les relations humaines et la création littéraire. Si les problèmes soulevés sont lourds émotionnellement (dépression, solitude, dispute, éducation, franquisme,…), ils résonnent en tout un chacun sans empêcher de rire de bon cœur. Cela tient de l’interprétation et de la pertinence des affirmations et interrogations telle que, par exemple, « pourquoi quand le cerveau dit non, la bouche dit oui ? », ainsi que des fantasmes évoqués dont celui d’interviews avec une super vedette de la télé.

 

Hervé Piron, coincé au bord d’une piscine (un bord de scène est aussi proposé aux spectateurs), occupe tout l’espace de par sa présence corporelle et sa voix qu’il module, varie, adapte aux répliques qui font mouche, à l’instar des notonectes, insectes aquatiques indésirables et envahissants ! Sans cesse, alternent superficialité et profondeur dans une scénographie époustouflante qui allie le clin d’œil aux bandes dessinées de l’auteur et la magie du théâtre puisque la piscine semble bien réelle ! Un extraordinaire ajustement des éclairages, une bande son et un usage de la vidéo en complémentarité et symbiose efficaces laissent la part belle à nos pensées intimes et notre imaginaire.

 

Isabelle SPRIET, Tournai, 04 avril 2024


Samouraï

Adaptation et mise en scène Denis Laujol

Avec Hervé Piron 

Dramaturgie Fanny Esteve

Collaboration artistique Julien Jaillot

Scénographie Noémie Vanheste

Création vidéo Lionel Ravira

Création sonore Marc Doutrepont

Création lumière Candice Hansel

Costumes Solène Valentin

Peinture toile Eugénie Obolensky

Photo Aurore Martignoni

Remerciements Quentin Chaveriat, Pierrette Laujol et la Compagnie des bois

Coproduction du Théâtre de Poche, de la Cie Ad Hominem, de la Maison de la Culture de Tournai, de la Coop et Shelterprod 

 

En tournée

 

Maison culturelle de Ath, 5 avril à 20 h

327 vues

Comments


bottom of page