top of page
  • Photo du rédacteurKarine Prost

« Un jour par semaine, mais bon Dieu qu’elle est belle ! »

COUP DE COEUR

Confidences intimes, livrées avec une infinie pudeur et un talent immense par Thierry de Pina, « Le mardi c’est Monoprix » est l’un des seuls en scène incontournable de ce festival 2023.


Tout commence avec une petite danseuse mécanique des boîtes à bijoux de nos grand-mères. Une danseuse immobile qui tourne sur elle-même. Emmurée dans un rideau d’insultes et de murmures assassins. Cette danseuse, c’est Marie-Pierre. Autrefois Jean-Pierre, elle s’est enfin révélée et assume désormais son identité. Mais qu’en est-il du regard des autres ?


Le regard des passants, celui des clients et caissiers du Monoprix où elle va faire les courses tous les mardis avec son père dont elle s’occupe depuis le décès de sa mère. Celui de son père aussi. Un homme vieillissant qui n’arrive pas à faire le deuil de la chrysalide et se retrouve donc dans l’incapacité d’accueillir le papillon.



Tout est ici douceur triste. Même dans l’humour qui allège par moment le propos. Thierry de Pina fait vivre une Marie-Pierre toute en retenue et en finesse. Une femme qui s’assume petit à petit mais tait encore tant de ce qu’elle aurait à dire. A son père, au caissier, au serveur du café. Comme si elle devait encore garder une part d’elle-même secrète.


Le monologue est touchant. Drôle parfois, émouvant toujours. Sans excès aucun. Avec une retenue qui transcende l’ensemble de la création. Les lumières se tamisent comme pour masquer les douleurs, le jeu est sobre. Juste. Précis. Superbe. La mise en scène souligne les rituels de cette journée quasi immuable qui nous est racontée.


L’ensemble est un véritable petit chef-d’œuvre de délicatesse. Une ode à la différence et une diatribe muette contre les intolérances. Chaleureusement applaudie. Et qu’il conviendra de ne pas oublier une fois revenu dans la « vraie vie ».


Karine PROST - Avignon – 19 juillet 2023

Le mardi à Monoprix

Avignon, Festival Off,

BA Théâtre– 15h30

Du 8 au 28 juillet – jours pairs

Mise en scène : Collectif Ah Le Zèbre !

Auteur : Emmanuel Darley

Interprétation : Thierry de Pina

Photo © Marine Cessat-Begler

Musique : David Mus, Emma Catlin

Costume : Glenn Miller by Jean-Paul Gaultier

48 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page